Notre-Dame des Loups

« Notre-Dame des loups » est un roman d’Adrien Tomas.

 

Synopsis :

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

 

 

Avis :

Une bonne grosse baffe.

La vache, cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré un roman ! Et pour un roman de loup-garou, autant dire que c’est assez cocasse. Bref.

Que dire de ce roman qui est excellent sur de très nombreux points !

Déjà, sa construction. Si j’ai été dubitative au début (je n’aime pas trop ce type de construction, surtout dans les films où c’est pour glorifier le héros, coucou la nouvelle version du choc des titans), l’auteur a très bien su jouer avec ces codes et finalement, on en prend plein la tronche ! Et c’était super chouette ! Par ailleurs, il y a un petit côté hommage à Agatha Christie.

Ensuite, la plume. Tiens, mange ça dans tes dents. C’est doux, délicat et raffiné ! Oui, j’ironise. Il faut dire que cela sert admirablement bien les personnages et colle merveilleusement à l’ambiance ! Parce que les trois adjectifs cités plus hauts décrivent aussi très bien lesdits personnages — par ailleurs, on pourra saluer la performance d’avoir proposé deux personnages féminins (je ne compte pas Notre-Dame des Loups, mais que voilà aussi une louve-garou charmante) et tous les deux sont issus soit d’une communauté d’un peuple autochtone, soit afro-américaine (ancienne esclave). Et ces deux femmes n’ont rien à envier à leurs collègues masculins. Chez un auteur, ça mérite quand même d’être salué !

En fait, j’ai toujours du mal à parler des ouvrages que j’ai plus qu’adoré. Déjà parce que je trouve qu’il y a toujours trop à dire et que je suis persuadée de passer à côté de mille et un trucs. Mais aussi que je ne suis pas très fortiche pour cela.

Pourtant, si j’ai mis autant de temps pour livre ce livre (il traine dans la PAL depuis un très long moment), c’est que je ne suis pas fan des westerns en général. Mais je regrette bien. Bref, du grand art.

Le roman est accompagné d’une nouvelle qui nous fait découvrir les origines d’un des personnages. J’avoue qu’elle m’a beaucoup moins emballé. Elle reste assez classique dans son genre et elle n’a pas le charme du roman.

Un vrai coup de cœur que ce roman ! Une bonne histoire, de bons personnages. Si vous ne connaissez pas encore ce roman, foncez !

 

One Comment on “Notre-Dame des Loups

  1. J’avais également adoré ce roman, il faut que je découvre d’autres oeuvres de cet auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :