Age of classics !

« Age of Classics ! L’antiquité dans la Pop Culture » est le catalogue de l’exposition du même nom qui a eu lieu en 2019 au Musée Saint-Raymond à Toulouse.

 

 

Avis :

J’en aurais voulu plus !

 

Première chose, je n’ai pas vu l’exposition. Néanmoins, le sujet m’intéresse. D’autant plus que je travaille comme médiatrice sur un site antique.

Ensuite, les catalogues d’exposition sont conçus pour les gens, comme moi, qui ne peuvent pas se déplacer dans les musées (trop long). Du coup, il représente des synthèses, des présentations de l’exposition, à destination du grand public.

L’ouvrage est relativement accessible, même si certains sujet ou période ont été plus obscurs pour moi (l’art actuel…c’est toujours dur!). Pour le reste, les articles sont intéressants. Mais ils ont tous un petit défaut. Ils ont tous un côté superficiel. En même temps, dur de leur en vouloir, car les sujets abordés sont tellement larges que n’importe lequel d’entre eux aurait pu être sujet d’un ouvrage, d’une thèse.

Du coup, la lecture a souvent été une suite de frustration. « Quoi, seulement ? Que ça » m’attriste-je. Certes, ce que je lisais était intéressant. Mais il m’en aurait fallu plus !

Ce que je ne me suis pas trop privé de faire en dépouillant les bibliographies. En effet, chaque article propose sa propre bibliographie, ce qui permet d’approfondir les sujets souhaités.

 

Néanmoins, je pense, la lecture a été un moment agréable, très intéressant qui, pour la médiatrice que je suis, me permet d’ouvrir ma réflexion sur les différents supports qu’il est possible d’utiliser dans ma profession.

 

Un ouvrage peut-être à recommander pour les fans de l’antiquité et les gens s’intéressant à la manière dont les périodes anciennes peuvent être utilisées, réutiliser, dans les diverses cultures populaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :