Aiden Jones, T.01 : La marque

« Aiden Jones, T.01 : La marque » est un roman jeunesse de Catherine Loiseau.

 

Synopsis :

Londres, 1880, quelques décennies après l’invasion de la ville par des elfes, dragons et fées. Ces êtres magiques ne furent vaincus qu’au prix d’une guerre dévastatrice menée par les Magiciens du Collegium.
Aiden Jones est chasseur de critters, ces lutins, gnomes et autres pixies qui infestent encore les quartiers de Londres. Doté de pouvoirs magiques latents, il rêve d’entrer à son tour au Collegium qui forme les magiciens de la Reine Victoria.
La possibilité d’activer ses pouvoirs semble enfin à portée de main lorsqu’il apprend qu’une prime exceptionnelle sera accordée pour la capture d’un essaim de critters.
Sa quête le mène alors dans les beaux quartiers où il croise la route de Grace Fairchild, une jeune noble qui va lui proposer un pacte inattendu. Une rencontre qui le mènera peut-être plus loin encore que ce qu’il avait prévu…

 

Couverture du roman Aiden Jones T.01 La marque

 

Avis :

Un roman que j’ai trouvé très sympa !

Aiden Jones est un jeune homme qui chasse le « critter », soit les petites créatures qui envahissent Londres depuis que les êtres de fééries sont passés dans le monde humain, avec perte et fracas. La capitale anglaise garda d’ailleurs quelques stigmates de cette « invasion ». Aider possède quelques pouvoirs et souhaiterait les développer pour entrée au Collégium, « l’école de magie ». Hélas les places sont coûteuses et il peine à survivre de son métier de chasseurs.

Les choses pourraient s’arranger pour lui quand il rencontre une jeune fille de bonne famille, Grâce Fairchild, qui veut tout apprendre de ces fameux « critters ». Sauf que cet apprentissage va les conduire à faire d’étrange découverte, aussi bien sur le petit peuple que sur eux-mêmes.

On va commencer par le point qui fâche. Bien qu’il soit très léger, l’aspect romance entre les deux protagonistes est relou. Enfin, surtout Aiden, car tout se passe de son point de vue. C’est dingue comment dès qu’une fille et un garçon font équipe, surtout quand ils sont jeunes, il est impossible de passer à côté de l’aspect naissance de sentiment. Bref. C’est dommage, car j’ai trouvé que ce tout petit point faisait perdre de sa saveur à l’histoire.

Sinon, j’ai beaucoup aimé ma lecture. L’autrice nous propose un point de vue original d’urban fantasy où il n’est plus question de chasser de grosses bêtes ou de méchantes créatures anthropomorphes, mais tout un tas de petites créatures. Bref, le petit peuple ! Et j’ai trouvé cela bien sympa ! De plus, Aiden chasse au harpon, ce qui est là aussi une bonne idée.

Bien qu’Aiden soit un peu stéréotypé, il n’en reste pas moins sympathique (hormis le point qui fâche). Quant à Grâce, je l’ai beaucoup apprécié ! À mi-chemin entre l’aventurière et le pimbêche, elle produit sur nous les mêmes sentiments qu’à notre héros. Mais elle reste attachante, car prisonnière d’une vie qu’elle ne désire pas.

Pour l’intrigue, elle est aussi très basique, mais fonctionne très bien malgré cela. Ce premier tome pose les bases de l’univers.

Univers londonien que l’autrice maîtrise assez bien. J’ai beaucoup aimé le passage des saisons et le rapport au climat.

Le livre est destiné à un jeune public. Et sur ce point, il n’y a rien à dire. Mais perso, je me suis quand même dit qu’une version adulte, plus sombre et plus violente, avec une plus grosse mise en contraste entre le monde d’Aiden et celui de Grâce aurait pu donner un roman d’urban fantasy vachement plaisant.

Quoi qu’il en soit, Aiden Jones est une chouette découverte et j’espère pouvoir lire le second tome quand il sortira.

Donc, n’hésitez pas à aller découvrir ce titre.

 

Ouvrage lu dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus.

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :