Demain y a…Septembre 2019

Encore un petit mois d’août.

 

Histoire de moi :

Comme ne disait l’autre « rien de nouveau à l’Est ». Et on va dire que niveau moral, les contrariétés et les tristesses continuent de déferler. Malgré ma volonté de positiver, de me dire « aller, ça va aller, redresse la tête, bouge-toi », la vie revient toujours à la charge te faire un beau croche-pied !

 

Au passage, merci à toutes celles et ceux qui m’ont soutenu, écouté et qui ont pensé à moi dans ces moments difficiles.

 

Pourtant, quand même de belles histoires… de chat.

Certains le savent déjà, mais après la disparition de mon Tarkin, je savais qu’un troisième larron viendrait crécher chez moi. Je voulais un chaton, mâle, gris que j’aurai nommé Gandalf. Bon bon Gandalf, ce sera pour la prochaine génération, vers mes 50 ans. À la place, j’ai accueilli chez moi Odinn, une chatte de près de 3 ans. Odinn, parce que borgne. Je l’ai adopté à L’école du chat de l’Aube, une asso félin où j’ai été bénévole. En effet, j’ai rencontré la miss quand j’allais nettoyer la chatterie. Or, c’est une crème. Et à ma grande surprise, elle était toujours là ! Personne ne voulait d’elle à cause de son z’yeux. Mon cœur a craqué.

 

 

Au passage, personne dans le coin ne voudrait d’un gros pouilleux ? Ce pauvre loulou, que je nourris, n’est à personne. Aucune asso ne peut le prendre en charge, la faute à un été record en abandon et portée de chatons.

 

 

Histoire de blog :

 

Avec les hauts et les très nombreux bas, j’ai fait du mieux pour tenir le blog. La semaine qui vient de s’écouler fut particulièrement vide. Mais j’ai pourtant quelques livres en attente de chronique.

Le mois de septembre risque d’être plus complexe à remplir, car les scolaires vont envahir l’exposition où je bosse, me laissant moins de temps pour bouquiner.

 

Histoire d’écriture :

 

J’ai fini ma première relecture (avec un peu de correction) de la Romance à Croc. Un grand merci à ma sœur, Salyna CP, qui a aussi relu le manuscrit. Bon, il va y avoir un peu de taf surtout pour l’aspect temporalité. Comme je suis scripturante, j’y suis bien allée à l’arrach ».

 

Après, niveau écriture, ce fut très très très limité. La faute, encore, à un mois plus que médiocre riche en émotion négative.

Mais ne pas écrire ne veut pas dire « ne pas réfléchir » à ses projets. Morvoren et la Cité d’Ys, mon récit d’urban fantasy féérique, m’a bien fait cogiter. Je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai écrit. Or, j’ai remarqué que l’UF a tendance à être écrire à la première personne. Je me tâte donc à reprendre le début du récit pour changer la narration.

Est-ce que des gens pourraient potentiellement être intéressés pour lire les deux débuts et me dire ce qu’ils en pensent ?

 

 

Voilà donc pour août.

J’aimerai bien me dire que septembre sera plus sympa, mais j’ai peur de continuer d’être déçu. Donc, advienne que pourra.

Sinon, les choses vont changer un peu après septembre, car je vais terminer mon CDD. En théorie, je serais en chantier de fouilles en octobre (et sur un méga p***** de site, l’un des plus remarquables de France).

 

Sur ce, je vous dis à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :