Moi, Peter Pan

« Moi, Peter Pan » est un roman de Michael Roch.

 

Synopsis :

« – Tu pleures ?
Les montagnes sont bleues derrière ses yeux. Une couleur de pluie passée qui regarde, une fois au sol, le souvenir amer de son nuage.
– Peter, répète-t-elle, tu pleures ? »

Offrant une nouvelle vision du personnage, complémentaire et à la fois détachée de celle imaginée par James M. Barry, Michael Roch revisite le mythe du garçon qui ne veut pas grandir.

Moi, Peter Pan est un roman contemplatif, onirique et d’une poésie saisissante à lire en empruntant le chemin vers la deuxième étoile à droite avant de filer tout droit jusqu’au matin…

 

 

Avis :

Je crois que je suis passée à côté de ce livre.

 

En fait, je n’ai pas compris. Je pense que cet ouvrage cherche à nous faire passer des messages par le prisme du personnage de Peter Pan (un avatar de son auteur ?). Le livre se compose de plusieurs historiettes mettant en scène le plus célèbre des enfants perdus (et ses poux *musique de psychose*). Et chaque petit récit doit chercher à nous faire comprendre quelques choses. Mais que je n’ai jamais réussi à cerner, probablement parce que je ne possède pas la subtilité nécessaire pour saisir ce que la « poésie » cherche à nous dire.

 

En dire du bien ou du mal est compliqué. Ce n’est pas mal écrit, d’ailleurs ça se lit bien malgré mon impossibilité à cerner les sens cachés. Mais je ne peux pas non plus vanter les mérites de l’ouvrage, car je suis passée à côté.

 

Du coup, je ne peux pas trop en dire plus.

Peut-être qu’il parlera plus à d’autres personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :