De cape et de mots

« De cape et de mots » est un roman jeunesse de Flore Vesco.

 

Synopsis :

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

 

 

Avis :

Un roman décalé et palpitant !

 

J’ai adoré ce roman ! Et pour le coup, un vrai coup de cœur pour l’autrice !

 

Nous découvrons donc une héroïne issue de la noblesse, mais d’une grande pauvreté. Après la mort de son père, elle prend la décision de se rendre à la cour dans l’espoir de devenir la demoiselle de compagnie d’une reine quelque peu pénible. Après un passage par erreur chez les domestiques de la laverie, la voilà propulsée dans un univers trouble avec enjeux de pouvoir à la clé.

Et des jeux, il y en a dans ce récit ! J’ai découvert un texte extrêmement riche en vocabulaire (la vache, j’avais l’impression d’être une gamine de primaire !), des jeux de mots, des énigmes ! Une lecture ponctuée de rebondissement plus ou moins fou, des moments de peine et d’autre plus drôle. L’autrice possède une plume fluide et envolée qui nous met tout de suite dans l’ambiance et nous entraine dans cette aventure rocambolesque.

Le récit est aussi très décalé. Parfois, on se dit : non ce n’est pas possible… et puis si ! C’est juste génial, mais je pense que cela pourrait être un peu déroutant !

 

Après, s’il fallait lui trouver des défauts (allons, soyons un peu méchantes), c’est que les adultes pourraient trouver l’intrigue peut-être un peu légère avec certains éléments que l’on devine assez vite. Après, il est vrai que je ne suis pas le public type et que j’ai juste fait cette remarque pour tenir à ma réputation de méchante. Mais soyons honnêtes, c’est vraiment pour chercher la petite bête.

 

Avec le titre, je m’attendais à quelques choses de plus « renaissance », mais c’est plus médiéval. Qu’importe, cela ne gâche en rien le récit qui est tellement plaisant. Comme quoi on peut apprécier un roman même si s’attend à autre chose.

 

Si vous voulez lire quelque chose de léger et de drôle, le tout bien rythmé par des aventures de folie, je vous invite à découvrir ce roman, mais aussi cette autrice ! J’avoue que je suis sur un autre de ces romans « Louis Pasteur contre les Loups-Garous ».

 

À découvrir ! Et à offrir aux plus jeunes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :