Au Néolithique, Les premiers paysans du monde

« Au Néolithique, Les premiers paysans du monde » est un ouvrage de Catherine Louboutin.

 

Présentation :

Il y a dix mille ans, l’homme trouvait dans la nature, au gré de ses déplacements, abri et nourriture. Il chassait et cueillait, vivait ici et mourait là. Puis, issue de quelques régions orientales, la civilisation néolithique imposa peu à peu un nouveau mode de vie. Muni de sa hache de pierre, l’homme se mit à déboiser, couper, tailler. De bois, de pierre et de terre, il bâtit des maisons. Il inventa la céramique, créa des outils complexes pour transformer les denrées naturelles. Il domestiqua plantes et animaux, créa des dieux à son image et dressa entre terre et ciel les énigmatiques silhouettes des menhirs et des dolmens.

 

 

Avis :

Un petit livre intéressant.

 

Ce que j’aime avec cette collection Découverte Gallimard, c’est sa très riche iconographie. Une fois encore, c’est ce qui fera la force de ce petit livre.

L’ouvrage synthétise de très nombreuses informations sur le Néolithique et principalement sur celui européen. Bien que quelques éléments soient désormais datés ou obsolètes, le livre reste encore lisible. Cependant, je trouve qu’il vole souvent d’une zone géographique à une autre, ce qui rend parfois la lecture un peu fastidieuse.

 

Pas grand-chose à dire sur ce livre qui reste avant tout un vrai plaisir pour les yeux avec sa riche iconographie.

 

À découvrir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :