L’Arbre de Vie

« L’Arbre de Vie » est une nouvelle d’Aïssen Doïdou.

 

Synospsis :

Aux confins de la taïga sibérienne vivent des hommes profondément attachés à leur terre natale.
Pourtant, aujourd’hui, certains sont prêts à bafouer les traditions pour arriver à leurs fins.

 

 

Avis :

Une courte nouvelle.

 

En premier lieu, je tiens à remercier les Éditions Borealia pour l’avoir offert ce SP.

 

C’est une nouvelle relativement courte donc je ne pourrais pas en faire une longue chronique.

Ceci dit, l’auteur, en un seul texte, met en scène le monde Yakoute-Sakha – dont l’auteur est originaire – avec ses croyances et ses liens à la nature.

Il évoque aussi avec tendresse la transmission des savoirs et de la culture aux jeunes générations.

 

Nous voyons aussi la lutte de cette minorité sibérienne contre un pouvoir central qui ne comprend pas (et/ou ne veut pas accepter) les traditions. La modernité et le confort ne peuvent pas se faire au détriment de ce qui fait l’homme.

Le combat pour sauver un arbre de la destruction, afin de construire une route qui apportera « le progrès », illustre très bien le combat quotidien pour le maintien d’une culture.

 

Si je dois avoir des regrets sur cette nouvelle, c’est que c’est une nouvelle. J’aurai bien voulu plus.

J’aurai aussi aimé peut-être un peu plus d’information sur le monde Yakoute : je pense que cela aurait pu donner plus de clés de compréhensions pour nous, Européens, qui ne sommes pas forcément familiers avec les traditions et modes de vie Sakha.

 

Une nouvelle poétique et engagée à la fois qui nous fait découvrir le monde Yakoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :