Le petite guide à trimbaler de la Fantasy

« Le petite guide à trimbaler de la Fantasy » est un petit ouvrage rédigé sous la direction de Jérôme Vincent et Marie Marquez avec la collaboration d’Eric Holstein et Charlotte Volper. Ont participé à ce guide : Charles Henry d’Avray, Pierre Demetz, Priscilla Duran-Mulas, Marie Le Yannou, Marie Marquez, Leïla Pichoir, Jean Rebillat, Tony Sanchez et Jérôme Vincent.

 

Présentation :

La fantasy a littéralement explosé ces dernières années au point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver dans cette avalanche de titres et d’auteurs. Ce guide vous propose de découvrir ou de redécouvrir cinquante auteurs phares du genre et d’explorer la fantasy sous toutes ses facettes…

 

 

Avis :

Un petit guide bien sympa.

 

Se lancer dans la lecture de la Fantasy quand on n’y connait rien, ça peut paraitre un peu compliqué surtout que les publications sont très nombreuses. Donc être les sorties récentes et les « classiques », pas toujours facile de s’y retrouver.

Le petit guide à trimbaler de la fantasy, bien que non exhaustif, permet un premier débroussaillage.

 

L’ouvrage propose des fiches auteur.e.s avec une courte bio, les ouvrages de référence ainsi que des renvois vers des ouvrages similaires. L’ensemble est assez bien foutu.

 

Le livre que je possède est une seconde édition et le nombre d’auteur.e.s francophones à presque doubler en comparaison de la première. Mais, au jour d’aujourd’hui, je me demande si un petit guide de ce type ne pourrait pas être entièrement consacré aux auteurs francophones (incluant Belges et Canadiens).

 

J’avoue qu’en dire plus sur ce titre est difficile, car mes connaissances dans le domaine sont très réduites. Mais les noms et les livres cités circulent régulièrement à mes oreilles : bref, pas d’illustres inconnus au bataillon.

 

Juste une remarque : dans les livres « si vous avez aimé, alors essayez », il y a un titre dont je trouve la présence… douteuse dirons nous. J’ai lu le livre en question et dans le genre sombre bouse abyssal, j’ai rarement lu pire ! Bref…

 

Quoi qu’il en soit, c’est un bon petit livre, facile à emporter partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :