Mama Chamana parle la langue de la Terre

« Mama Chamana parle la langue de la Terre » est un recueil de nouvelle de Yana Mori, avec les illustrations d’Anastasia Téléguina.

 

Synopsis :

Née quelque part entre le jour et la nuit,
Mama Chamana parle une langue aussi ancienne que la planète, qui se confond parfois avec le langage des oiseaux.
Ses histoires se terminent toujours dans la langue de la Terre.

 

 

Avis :

Pour commencer, je tiens à remercier les éditions Borealia pour ce SP.

 

Après Le chant de Mama Chamana, voilà un autre livre énigmatique et poétique.

 

À l’image du premier livre, nous découvrons ici tout un ensemble de poèmes assez énigmatique qui tourne autour de la Nature, du temps qui passe. Il s’en dégage une certaine douceur et une sérénité surprenante. D’autant plus surprenant que je ne suis pas très sensible à la poésie.

Par mon manque de sensibilité, il est bien possible que je sois passée à côté de certains aspects de ma lecture. Mais comme dit plus haut, l’ensemble se lit bien et j’ai passé un moment assez relaxant.

 

L’ouvrage est encore richement illustré. Chaque texte commence par une belle lettrine. Ensuite un très beau dessin, aux allures d’aquarelles, orne les poèmes. Ces illustrations permettent d’appuyer la douceur des textes, mais aussi les appuient dans leurs aspects énigmatiques. Ce que j’ai trouvé très chouette.

 

Je ne suis probablement pas le public visé par ce livre. Cependant, j’ai passé un moment de lecture agréable, loin de mes sentiers battus.

Je pense que cet ouvrage serait parfait pour les enfants, lors de la lecture du soir, pour les conduire dans le monde du rêve et de l’imaginaire.

 

À vous de découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :