Médecine et chirurgie populaire en Bretagne du XIXe siècle

« Médecine et chirurgie populaire en Bretagne du XIXe siècle » est un livre du Dr Gustave de Closmadeur.

 

Présentation :

Au XIXe siècle, les campagnes bretonnes ont encore très peu accès aux soins dispensés par les médecins diplômés et officiers de santé, seuls autorisés par la loi de 1803 à exercer la médecine.

On se soigne donc comme on peut, avec l’aide de guérisseurs empiriques de toutes sortes, du « releveur de luettes » à la « jugeuse d’eau », du charlatan qui fait cuire les chairs de son patient au rebouteux qui force le coude dans le sens opposé à l’articulation. Cette Cour des miracles peut faire frémir aujourd’hui, mais elle constitue alors le quotidien de nos ancêtres.

 

 

Avis :

Un petit livre intéressant.

 

Ce court livre évoque les pratiques de la médecine populaire en Bretagne à une période où les médecins se font rares (et chers !). L’auteur, lui-même médecin, ne se montre pas tendre avec celles et ceux qui soignent les populations paysannes. Il y témoigne des croyances d’une époque.

 

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus. La lecture se fait sans difficulté et offre un beau témoignage d’un monde aujourd’hui disparu.

 

À découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :