Premier amour

« Premier amour » est une nouvelle de Nikolaï Gabyshev.

 

Synopsis :

Employé comme pêcheur dans l’Arctique sibérien, Mikhaïl fait une halte à la capitale. Au hasard de ses vagabondages, il rencontre une dame en qui il ne met pas longtemps à reconnaître une camarade d’enfance. Ces retrouvailles vont bousculer les plans qu’il avait pour les jours suivants : rentrer chez lui dans la toundra et retrouver sa cabane, ses chiens et ses compagnons de pêche.

 

 

Avis :

Pour commencer, merci aux Éditions Borealia pour ce SP.

 

Une très belle nouvelle sur la relation amoureuse.

 

Comment, moi, Xian, je dis du bien d’un texte qui parle d’amour ? Non, je ne suis pas malade. C’est juste que la plupart des textes le font mal.

 

Ici, nous avons un homme et une femme qui se retrouvent après 20 ans. L’un vit dans la toundra comme pêcheur et apprécie sa vie. L’autre habite dans une petite maison en ville et travaille à son jardin. Deux manières de vivres différentes.

Ils se retrouvent, s’attirent, se désirent. Mais pour vivre ensemble, l’un des deux devra faire une croix sur son mode de vie.

 

Ce que j’ai vraiment aimé dans ce texte, c’est que l’auteur va droit au bout. Il dit les choses simplement, mais avec le bon mot qui veut tout dire. Pas de digression de quarante pages pour dire ce qui peut l’être en quelques mots.

 

Ce texte est brillant, car il met en opposition deux personnages, deux mondes, deux modes de vie. La réalité de la population Yakoute. Mais par amour pour l’autre, doit-on abandonner ce qu’on aime ? Qui doit faire ce sacrifice ?

Dans ces mondes que tout oppose, l’homme et la femme s’interrogent sur leur vie, sur la possibilité de changer. Les sentiments et le désir sont une chose, vivre ensemble c’en est une autre.

J’ai beaucoup apprécié le personnage féminin qui est une femme indépendante, fière du travail qu’elle accomplit. Elle ne se laisse pas emporter par ses sentiments.

 

Une très bonne nouvelle que j’ai pris plaisir à lire !

À découvrir !

 

Au passage, un film, adapté de cette nouvelle, sort dans les salles obscures. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir où il est diffusé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :