Boudicca

« Boudicca » est un roman de Jean-Laurent Del Socorro.

 

Synopsis :

Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ?
À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

 

 

Avis :

Encore un coup de cœur !

 

Juste après avec eu un coup de cœur pour « Royaume de vent et de colères », je me suis précipitée sur le second livre de Jean-Laurent Del Socorro. D’autant plus que ce roman sur Boudicca me faisait du pied depuis longtemps.

 

Que dire ? J’ai juste dévoré le livre (une journée alors que j’étais au taf). Encore une fois, l’histoire de la reine Boudicca, de sa naissance en « trinité » (deux mamans et un papa, rigolons un peu) jusqu’à sa révolte contre les Romains. Et cela se lit tout seul ! Comme pour son premier récit, l’auteur utilise toujours le bon mot, tout en restant simple. Un vrai bonheur.

 

Une fois encore, Jean-Laurent Del Socorro qu’on peut écrire sur une base historique sans être sexiste pour autant. Après tout, on est dans de la fantasy et pas dans un récit historique. Dans le texte, les hommes peuvent avoir plusieurs femmes. Et les femmes plusieurs hommes. Et ouai !

Les personnages sont tous très bien traités, avec tendresse ou dureté, au point qu’on s’y attache vite (ou pas quand les personnages sont peu recommandable comme des Romains).

 

L’univers celtique est très retranscrit, on y croit. Les éléments ne sont pas juste là pour dire, j’ai mis ça, ils ont tous des rôles à jouer d’une manière ou d’une autre.

 

Vous savez quoi ? Je ne parle pas assez bien de ce roman qui m’a juste transporté, mais qui a été en fait trop court pour combler la lectrice que je suis. Je pense malheureusement qu’il n’aurait pas pu être plus long.

 

Si vous ne connaissez pas encore ce livre, je vous invite à le découvrir en urgence ! Clairement, Jean-Laurent Del Socorro s’impose comme l’un de mes auteurs préférés. Et en plus, il est super sympa !

 

Coups de cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :