Les dieux de la Gaule

« Les dieux de la Gaule » est un essai de Paul-Marie Duval.

Synopsis :

De tous les pays européens où les anciens Celtes ont vécu, la Gaule est le plus riche en dieux. Cultes naturistes hérités de la préhistoire, animaux et monstres sacrés comme dans la vieille Égypte, dévotions locales extrêmement nombreuses, grands dieux à forme humaine cousinant avec ceux des Romains, divinités italiques, gréco-romaines, orientales importées sous l’Empire… Quels étaient les anciens dieux des Gaulois ? Que sont-ils devenus sous la domination romaine ? Quelles transformations les Gaulois ont ils fait subir aux dieux étrangers ? Paul-Marie Duval (1912-1997) fut membre de l’institut et professeur au Collège de France.

Avis :

Un livre obsolète.

« Les dieux de la Gaule » est un livre de référence quand l’on parle de ce sujet (je le vois encore souvent cité dans des articles). Mais il est dépassé, ma version date de 76. Et depuis, des découvertes, il en était fait et pas uniquement dans le domaine de l’archéologie. Pour aborder ce sujet, il faut aussi aller voir du côté de la mythologie comparée et de la linguistique.

Outre le contenu à prendre avec des pincettes, j’ai trouvé sa lecture assez agréable même si le style a quelque chose de désuet.

La manière de diviser les données sur les dieux gaulois selon une certaine temporalité : avant et après la romanisation est intéressante, mais je me suis demandé si elle était pertinente vu que les populations celtes et romaines ont toujours été en « contact » d’une manière ou d’une autre. Mais peut-être qu’à l’époque, l’état de la recherche faisait que…

L’ouvrage présente aussi beaucoup d’iconographie même si la qualité laisse à désirer.

Un livre dépassé, mais que j’ai été heureuse de découvrir, j’aime bien me plonger dans les classiques pour aussi bien connaitre l’histoire de l’évolution de la recherche que pour me faire une certaine culture générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :