Demain, y a… le mois d’août 2018

Après encore quelques silences, voilà de mes nouvelles !

 

Histoire du blog :

 

J’ai quelques difficultés à tenir ma ligne de deux ou trois articles par semaines. D’autant plus que si je trouve le temps de faire des tirages pour Histoires dés³ je ne parviens pas à faire les historiettes.

Je vais essayer de tenir le rythme. Normalement, j’ai des chroniques jusqu’au 15 aout et d’autres vont pouvoir se rajouter !

 

Histoire de moi :

 

Heuuuu… Rien à dire ? J’ai ma sœur à la maison pour un bon petit moment puisqu’elle a trouvé un petit job à Troyes pour trois mois à partir de septembre.

De plus, il y a désormais quatre chats dans mon appart. En effet, ma sœur a adopté un petit Toshiro auprès d’une asso locale.

 

Toshiro, dit Toto
Non, ce n’est pas moi qui l’ait mis à la poubelle ! Il y est allé tout seul !

 

Histoire d’écriture :

 

Alors, de ce côté-ci, j’ai plutôt de bonnes nouvelles ! J’ai fini de corriger les nouvelles de Bras-d’Airain ! Les 10 ! *se lance des fleurs parce que parfois, ça fait du bien*. Autant dire que je suis très contente, car j’ai enfin l’impression de voir le bout du tunnel ! Il ne reste plus que les fiches accompagnatrices à faire, tout en sachant qu’elles ne dépasseront pas un page Word par nouvelle ! Le but n’est pas d’assommer le/la lecteur·trice·s d’information !

 

J’avais aussi parlé d’une nouvelle publiée gratuitement pour Bras-d’Airain. L’avancée de l’epub pour dyslexique est un peu au point mort (j’ai eu des contrariétés au taf qui m’ont ralenti). Le PDF est près ainsi que les versions normales. Mais comme j’aimerai tout sortir d’un coup, ça traine un peu hélas.

Sinon, voilà la couverture !

 

Les choses avancent lentement, j’en conviens, mais j’avance !

J’espère pouvoir reprendre les corrections des Seigneurs des Montagnes dans le mois qui vient !

 

À bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :