Dés cube : 5 Imaginales (2) + un retard

Les Sélénites ont pris leur décision. Leurs armées, couvertes d’armure de crystal, contemplèrent la Terre une dernière fois avant de fondre sur elle.

(18/06/2017)

 

*

Imaginales D’Huissier,

Dans le temple, le silence règne. L’archevêque s’apprête à couronner celui qui sera bientôt le nouveau Minotaure, roi du Labyrinthe.

 

*

 

Imaginales Cerutti,

— Am, stram, gram, bourre et bourre et ratatame, am, stram, gram ! Pwoooo c’est l’Olympe encore !

Zeus effectue la danse de la joie face à ses deux frères dépités.

— T’abuses, rétorque Hadès ! J’aimerai bien profiter un peu plus du ciel ! Et Perséphone aussi d’ailleurs !

— Ah c’est bon, le rabroue Poséidon. Tu crois que c’est mieux d’avoir la mer ? Genre, tu récupères tous les abrutis du monde, comme l’autre andouille dont le père a fait le labyrinthe ! Pire qu’un dépotoir !

— Je te signale que tous ces imbéciles finissent chez moi ensuite ! Alors bon…

 

*

 

Imaginale Walton,

— Dites donc bande de mécréants, je vais vous apprendre moi à mettre mon rejeton en prison !

Le dieu de l’Orage, en colère comme jamais, pulvérisa la tour de son éclair vengeur. Ce ne fut qu’après coup qu’il percute que son enfant était mortel…

Oups…

 

*

 

Imaginales Goddyn,

Le petit chaperon rouge joue de sa harpe, le panier de sa mère-grand à ses côtés. Elle joue avec délicatesse et tendresse ; si tendre que même le grand méchant loup se laisse bercer par la mélodie et se joint aux autres animaux des bois.

Soudain, un chasseur sort de sa cachette et commence à frapper de sa hache tout ce qui vit dans la clairière ! Certaines bêtes se sauvent, d’autres s’écroulent sous le tranchant de l’acier.

La clairière n’est plus que jonchée de dépouilles, tandis que la fillette cesse enfin de jouer.

— Viiiii, grand-mère sera heureuse ! Il y a de quoi manger pendant des semaines !

— Ah ça mon enfant ! Et plus, j’ai enfin eu c’te sale loup !

— Rentrons vite, j’ai faim !

 

*

Imaginales Przybylski,

La monture de l’aventurier bouscule les passants sur le pont-levis. À toute vitesse, il gagne le port pour se rendre sur l’île de son enfance. Arrivé, il se précipite au puits, celui qui répond à toutes les questions. Puis il reprend le bateau pour retourner au palais du roi.

— Alors, connais-tu la réponse à la question que je t’ai posée ?

— Oui, sir ! C’est 42 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :