Dés cube : Pierrots

La colonne de Pierrots d’avança vers le scriptorium éclairé par des chandelles. Un par un, ils récupèrent une lettre, avant de se ranger pour le départ. Équipés, les Pierrots se jettent dans le vide puis le croissant de lune. Dès qu’ils sont assez près des toits pour ne pas être vu par les noctambules, ils ouvrent leurs parachutes. Puis, ils se laissent descendre jusque sur les oreillers des dormeurs pour y déposer leur précieux courrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :