Demain, y a… Nano 2016

On ne peut pas vraiment dire que l’activité du blog a été très intense : trois articles ce mois-ci. Je m’en excuse, mais je bosse sur pas mal de choses et du coup je suis un peu en manque de temps, principalement pour lire (comme je suis toutes mes journées devant l’écran et/ou devant du texte, si ce n’est les deux en même temps, j’avoue ne pas trop avoir envie de me lancer dans la lecture le soir). Vous m’en voyez désolée. Je ne suis pas sûre de pouvoir faire mieux en novembre. En effet, il y a le NaNoWriMo.

De plus, j’ai eu des soucis perso qui m’ont bien taillé le moral : Titi, le chat de ma sœur de 17 ans (mais qui est un peu mon chat quand il est sous mon toit) a fait un AVC. Heureusement, j’étais présente et j’ai pu intervenir rapidement. Aujourd’hui, il va bien malgré quelques soucis d’équilibre (qui peuvent d’ailleurs être lié à ses problèmes d’oreilles). Bref, un coup dure pour moi… Sans parler des petites merdes quotidiennes de la vie d’une personne sans emploi qui en cherche… BREF ! J’ai connu de meilleurs mois d’octobre. Heureusement, les ami/e/s sont là.

 

 

Parmi les projets encombrants et que j’ai achevé, c’est terminé de corriger mon manuscrit des Seigneurs des Montagnes ! Alléluia ! Une épreuve assez dure. Je m’étais fixé l’objectif de finir pour la fin de ce mois. Mais comme cela trainait, j’ai modifié mes plans dans l’espoir de parvenir à finir les corrections en une semaine… Objectif que je n’ai pas atteint et que j’ai dû étalé sur deux semaines.

J’ai été confronté à des problèmes que je n’avais pas prévus. Je pense que je n’étais pas préparé à ce défi de taille : jusqu’à présent, je n’ai corrigé que des nouvelles n’excédant pas 20 pages. J’en avais 255 pour les SDM.

Et on peut dire que j’ai taillé dans le lard ! Le manuscrit a fait une sacrée cure d’amaigrissement : de 255 pages, je suis passée à 140 ; de 105 845 mots à 51 360 et de 662 214 signes à 305 601 !

 

 

Je suis contente de moi, car j’ai vraiment passé un moment difficile. L’écriture est un travail solitaire avec ses doutes, mais la correction, c’est encore pire !

Le manuscrit est en ce moment en repos. J’espère me dégoter du temps en décembre pour une première relecture de cette V.02 et envisager la V.02 améliorer voir une V.03 si nécessaire.

 

Toujours en écriture, j’ai écrit ma nouvelle pour l’AT L’Eau… toute une histoire. Je ne suis pas persuadée que c’est le meilleur de mes textes, mais je le trouve sympa sur le fond. Le nombre de signes a été un peu contraignant, mais il faut faire avec. Je l’envoie ce soir après une relecture. Advienne que pourra.

Je n’ai pas d’autre AT en perspective.

J’attends les résultats pour l’AT Vulnérable.

 

À partir de demain, c’est le Nano ! Grosse ambition cette année ! L’Écriture entrant dans le cadre de mes projets d’avenir (ou je rêve et alors ! *tire la langue*), je dois y mettre le paquet sans pour autant empiéter sur des activités plus vitales (genre trouver un boulot). Donc il ne s’agit pas seulement d’écrire 50 000 mots : il faut que le roman de ce nano soit finit à la date du 30 novembre ! Rien que ça ! Et plus c’est gros et plus c’est stressant. Je n’y suis pas allé par quatre chemins… ou le dos de la cuillère… comme vous voulez…

Je m’attaque à l’écriture d’un projet que certain/e/s ont déjà pu aborder au travers de la nouvelle Chimères : Les Chimères Médicis. Ce sera une uchronie sur fond de fantasy… ou de la fantasy historique sur fond d’uchronie… Bref…

 

 

C’est pour cette raison que j’ai effectué du travail documentaire les mois passés. Hélas, les petits problèmes rencontrés en octobre (chat et manuscrit) ne m’ont pas permis d’aller aussi loin dans mes recherches que ce que je souhaitais, surtout que cette période historique est juste fascinante. Je n’abandonne pas mes recherches pour autant. Pour le nano, j’effectue un premier jet pour avoir la base et je consoliderai tout ça au fur et à mesure.

Voilà le synopsis provisoire :

1626.

Marie de Médicis veut marier son fils Gaston d’Orléans à Marie de Montpensier, ce qui n’est pas gout de tout le monde. Favorable à cette union, Richelieu charge son meilleur agent de tout mettre en œuvre pour déjouer les complots…

Pour le suivre au Nano, c’est par ici.

 

Pour l’écriture, je crois que c’est tout.

 

Je voulais aussi finir mes SP, mais comme je l’ai dit plus haut, je manque de temps (et un peu de motivation) pour la lecture. Cependant, je vais tâcher d’y remédier (surtout qu’il doit y avoir un « week-end 1000 pages » dans le mois).

 

Je crois avoir tout dit.

Mes objectifs sont clairs pour novembre : atomiser le nano !

Ohhh une licorne !

 

Bon samhain à tous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :