Demain, y a… corrections

Commençons par les choses (très) négatives, mais sur lesquelles je ne vais pas m’étendre ici vu que c’est plus de l’ordre du privé : Tarkin (mon chat) est diabétique et mon grand-père paternel décédé. Bon…

 

 

Sinon pour en revenir à des choses plus joyeuses et plus plaisantes, j’ai réussi à tenir la promesse que je m’étais faite de terminer Les Seigneurs des Montagnes avant les Imaginales ! J’avoue que je voyais de moins en moins la fin arrivée, mais elle est finalement là !

Mais avoir fini c’est bien ! Maintenant, c’est correction et je pense que je vais en… baver… et je reste polie ! J’ai déjà relu et annoté 5 chapitres sur 35. Ce n’est pas énorme, mais vu les circonstances j’ai fait au mieux.

L’objectif du mois de juin est de finir la première phase de correction : la relecture annotée et la correction sur le manuscrit. J’aviserai ensuite (seconde relecture ? Bêta-lecture ?)

 

Toujours en écriture, je n’ai pas pu réaliser une nouvelle pour un AT que je trouvais très intéressant… les circonstances encore… mais malgré cela, je vais quand même voir pour pondre ce texte qui me tient à cœur.

 

La semaine passée se tenaient les Imaginales. Pour la première fois, j’y étais comme auteur. Bon, ce bilan n’a pas été très positif, mais ce n’est pas grave. J’ai bien profité comme festivalière.

De plus, j’ai assisté à la Master class du mercredi avec Lionel Davoust et Jean-Claude Dunyach sur le thème de la réécriture (ça tombait plus que bien !) et sur la recherche d’éditeur !

J’ai aussi participé à mon premier Speed-dating dans le cadre du festival. Les rencontres se sont bien passées (enfin j’espère) et j’en tire une expérience positive : à chaque fois, l’éditeur m’a proposé d’envoyer le texte. Cela ne dit pas que mon manuscrit (Les Seigneurs des Montagnes) va être publié, mais cela m’a permis d’aborder des éditeurs. On verra bien ce qu’il adviendra quand le manuscrit sera « prêt ».

Pour le reste du festival, je ferai un compte-rendu dans les jours à venir.

 

Voilà donc pour ce mois de mai qui a été un peu particulier et pas vraiment agréable si ce n’est les Imaginales ! Et heureusement que le festival a été là pour réchauffer mon petit cœur.

Comme vous l’aurez compris, c’est correction pour juin.

 

Au moins prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :