Pas mon genre !

« Pas mon genre ! » est une BD de Yatuu.

 

Synopsis :

Yatuu Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec un ouvrage qui aborde avec humour et légèreté la fameuse théorie du genre…
Est-il facile lorsque l’on est une jeune fille ou une jeune femme qui n’aime ni la mode, ni les poupées , ni la danse, ni la couleur rose, de trouver sa place dans notre société ?

 

« -Hé, mais si le personnage principal est une fille, c’est un album pour fille ?

-Ta gueule. »

 

 

Avis :

Une BD où j’ai pu me retrouver.

 

Avant même que j’aie pu lire cette chouette BD, ma mère l’a feuilleté puis a déclaré : « mais cette fille [Yatuu], c’est vous [ma sœur et moi] ». Je crois que tout était dit.

En effet, l’auteure met ici en scène des situations sur ce « qu’être une femme » et comment de gens comme elle et moi vivons ces situations parce ce que… ben ce n’est pas notre genre. Et encore, j’ai presque envie de dire que Yatuu est une incarnation de la féminité comparée à ma personne. C’est un bel ouvrage sur les idées reçues que de soi sur le physique, la manière d’être, la manière de concevoir l’avenir et sa relation à l’autre…

 

Cette BD est très intelligente, car elle montre que les stéréotypes sont parfois faux et surtout quels malaises ils peuvent produire chez les femmes qui n’y collent pas. Car oui, pardon de le dire, mais ce ne sont ni nos fringues, ni le maquillage, notre comportement qui fait de nous des femmes : ce sont nos ovaires… oui, je sais, ce n’est pas très élégant… et encore, je n’ai pas osé allez dire que ce n’est pas vraiment les ovaires, mais plutôt les ovules… ha je l’ai dit ? Bon ben tant pis.

Et puis jouer aux jeux vidéos, je le fais avec mes mains et ma tête, comme les garçons… non parce qu’il me semble quand même que je ne joue pas avec mes ovaires et mon utérus (non, je ne veux même pas imaginer ça) et que les hommes je ne joue pas non plus avec leurs testicules et leur pénis (et je ne veux pas imaginer ça non plus !)

 

J’ai beaucoup ri et je me suis, effectivement, beaucoup retrouvé dans les petits sketches de l’auteure.

 

C’est une œuvre que je recommande vraiment à tout le monde, car c’est drôle et instructif.

 

Merci Sophie de me l’avoir prêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :