Demain, y a… Les Imaginales 2015

Un mois plus riche que le précédent.

 

Pour commencer, à défaut d’avoir vraiment repris l’écriture (j’en parlerai après) j’ai retravaillé quelques textes (dont les deux nouvelles du projet « steampunk sans nom » non publiées), dont trois qui sont partis chez des éditeurs. Advienne que pourra. J’ai aussi repris un peu les débuts de ma « romance à crocs ».

J’ai eu beaucoup de plaisir à reprendre l’ensemble de ces textes. Sans aller dire que j’en ai fait des merveilles, j’avoue que les relire, voir ce qui n’allait pas (tournure de phrase bizarre, etc.) m’a fait sentir que j’avais fait quelques progrès. Probablement pas des progrès extraordinaires, mais assez pour que cela ne fasse du bien.

 

Pour ce qui est de l’écriture, je peine encore à m’y remettre. J’ai pourtant eu beaucoup d’inspiration en reprenant une nouvelle steampunk (différentes de celles évoquées précédemment) qui a pris une tournure très différente de sa première phase. Je ne sais pas si cela fera une bonne histoire, mais j’ai été assez fière de moi sur plusieurs idées (même si c’est plus la combinaison des idées, plus que les idées elles-mêmes dont je suis contente). Le seul truc un peu embêtant sur cette nouvelle histoire (qui, j’espère, ne sera qu’une novella), c’est que j’ai la sensation du faire du pseudo Gail Garriger… C’est très gênant… d’une part parce que Gail Garriger est très bonne dans son domaine, d’autre part parce que je n’ai pas franchement envie d’être taxée de copieuse… surtout que je n’ai pas fait exprès… On verra bien ce que cela donnera.

 

Un mois de mai relativement actif en écriture si l’on peut dire en comparaison des mois précédents. J’ai encore du mal à reprendre la plume, mais j’ai lu quelques ouvrages qui m’ont fait du bien. Maintenant, il va falloir que je décroche d’Assassin’s Creed pour me remettre sérieusement à l’écriture le soir (d’ailleurs, personne n’a une PS4 à m’offrir ?)

Et oui, c’est vrai, je m’éparpille.

 

L’anthologie Histoire de… Loups-Garous, où vous pourrez retrouver ma nouvelle L’esprit de la Louve, est en précommande. Le livre sortira en papier et en numérique le 13 juin.

Bien que cela apparaisse étrange, cette nouvelle fait partie du projet steampunk sans nom développé déjà dans La Dame aux Hiboux (bien que L’esprit de la Louve ne soit pas steampunk).

 

Depuis quelques semaines, j’ai un compte Google+. Si vous trainez donc sur ce réseau social, vous pouvez m’ajouter à vos cercles : Xian Moriarty.

Le nom de ma page FB a changé de nom. Désormais, elle se nomme Xian Moriarty – Auteure et Blogueuse (comme le titre du blog).

 

J’ai été assez absence des derniers jours, car je me trouvais au festival des Étonnants Voyageurs en tant que blogueuse (presse). Je vous ferais un petit compte rendu de cette édition 2015 (avec ces bons et mauvais points).

 

Comme le dit le titre, je serais aux Imaginales, et ce dès jeudi (et jusqu’à dimanche) comme visiteur. Le thème de cette année est « La mutation ».

N’hésitez donc pas à m’interpeller dans les allées si vous me croisez.

 

Il y a quelques jours, j’ai appris le décès de l’auteure Gudule. J’ai été très affectée. Bien que je n’ai lu qu’un seul livre d’elle (La bibliothécaire), j’ai gardé un souvenir très vivace de sa venue dans mon école quand j’étais très jeune (en CE2 il me semble). Je me souviens de plusieurs choses qu’elle nous (les autres élèves et moi) a raconté : par exemple que son éditeur ne voulait pas publier un livre sous le titre Contes à vomir debout… Je me souviens aussi qu’elle nous avait parlé de son chat. Bref, j’aurai bien aimé la rencontrer une fois adulte pour lui dire qu’elle avait peut-être inspiré ma voix dans l’écriture…

 

Je crois que c’est tout pour ce mois de mai.

J’espère bien croiser certains d’entre vous aux Imaginales. Sur ce, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :