Demain, y a…la fortune

…ou pas en fait…

 

Un Demain y a qui risque d’être très court, car je n’ai pas grand-chose à dire sur ce mois de janvier.

 

Niveau écriture, on va dire que ça a été 0, car rien ne me vient : ni inspi, ni envie. Pourtant, je ne cesse de penser à mes projets (Les Seigneurs des Montagnes, les Yggardiens qui ne sont jamais loin, mon projet Steampunk sans nom…)

Je ne pense pas que ce soit à proprement parler le syndrome de la page blanche (qui pour moi se définit par le fait de ne pas avoir d’idéé) ; je dirais que c’est plus un problème de « comment ». J’ignore si c’est la nouvelle année ou autre chose, mais je suis dans une période où je remets en cause mon écriture (est-ce que j’écris bien ? Comment améliorer mon style ? Comment mettre plus de profondeur dans mes personnages ? Comment bien retranscrire mes idées ? etc.). Ce sont des moments pas forcément très agréables, mais qui, au final, devraient déboucher sur quelque chose de « mieux » (enfin j’espère). Mais je pense, hélas, qui c’est important de passer par ses phases.

Ceci dit, un sentiment de frustration m’envahit. J’aimerai finir Les Seigneurs des Montagnes. Cependant, je ne peux concevoir de reprendre son écriture si je ne suis pas certaine de repartir dans une bonne voie. Il en va de même pour tous les autres projets.

Donc, c’est stand-by de la main pour le moment alors que le cerveau, lui s’active un max.

 

 

Maintenant, si vous le permettez, je vais faire un petit moment de profond égocentrisme et surtout de « je me la pète » (histoire de faire un peu de bien au moral même s’il n’y a pas franchement de quoi) en vous parlant un peu de mon petit « best-seller ».

En effet, ma nouvelle Chimères (parue chez Flammèche éditions) s’est vendue à près de 70 exemplaires depuis sa sortie en juin 2014 !

Pour tout vous avouez, c’est une vraie surprise. Bon, les chiffres ne sont pas mirobolants, nous sommes bien d’accord, mais je pensais clairement que si cette publication arrivait à la cinquantaine de ventes, c’était déjà un exploit !

C’est donc une vraie petite fierté pour moi.

De plus que les retours sur ce titre sont plutôt bons (les avis sont répertoriés dans la section Bibliographie du blog).

J’avoue que cette micro-mini réussite flatte un peu mon ego. Pardon pour cet étalage.

Et avec tout ça, la nouvelle m’a aussi permis de faire un premier pas vers la fortune, car elle m’a permis de gagner la somme exorbitante de 10 € ! J’envisage donc d’ouvrir un compte en Suisse, kof kof…

 

Au milieu du mois, j’ai lancé un Challenge Textes Anciens sur le blog. Il est toujours possible de vous y inscrire si vous le souhaitez. Il n’y a pas de limite. Je vous invite aussi à partager ce challenge.

Nous ne sommes que quatre à participer pour le moment.

 

Voilà ce qu’il y avait à dire pour ce mois de janvier.

J’espère pouvoir vous donner d’autres nouvelles plus sympathiques en février, mais j’émets des réserves, car un programme bien chargé m’attend.

 

À bientôt !

Et n’oubliez pas de vous procurer Chimères si vous ne le possédez pas déjà 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :