The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

Avant de commencer, précisons les choses : le but n’est pas de démonter The Clone Wars. La première saison est très bien, ce fut un grand plaisir de la regarder pour faire ce post. Cette première saison se compose de 22 épisodes. Et le test Bechdel a été appliqué à chacun d’entre eux.

The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

Pour rappel, pour réussir le test il faut : 1) la présence de 2 personnages féminins identifiables, 2) qu’elles se parlent, 3) qu’elles ne parlent pas d’un personnage masculin.

Bon, la 3e condition était un peu « dure » à tenir, car lorsque deux jedi parlent des positions que doivent prendre les clones pour la bataille… c’est bon ou pas ? Bref, j’ai donc décidé de considérer ce genre de conversation comme ne parlant pas spécifiquement d’un personnage masculin.

The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

Et malgré cela, le résultat de cette première saison d’est pas brillant : 6 épisodes sur 22 remplissent les 3 conditions (soit 27 % des épisodes). Et encore, il y a un épisode où l’échange entre Ashoka et Padmé est minimal… « Ashoka : Sénatrice Amidala, qu’est ce que vous faites là ? Padmé : j’étais en mission et je me retrouve au milieu d’une bataille » ; et c’est tout…

The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

Bien que cette première saison ne soit pas une réussite au test, est-elle pour autant pauvre en personnage féminin ? La réponse est non. Ashoka, Luminara, Aalya, Padmé et Ventress forment le gros des personnages féminins de cette première saison. Et comme ce sont presque toutes des jedi (ou du moins qui maitrise la force), elles sont souvent très actives. Et dans beaucoup d’épisodes, elles sont présentent, et c’est la 2e condition qui pêche : elles ne se parlent pas.

The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

Donc, en bilan on pourrait dire que cette première saison souffre d’un complexe de la schtroumphette et que plus d’interactions entre elles seraient un plus.

The Clone Wars saison 1 VS Bechdel Test

 

 

Article réalisé par Salyna Cushing-Price.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :